accueil en savoir plus contact rss espace perso

Le Projet

 

Valoriser le patrimoine aquitain, en relation avec la recherche

 

La bibliothèque numérique Uranie a été élaborée en prolongement du programme de recherches de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine : « Le livre scientifique : définition et émergence d’un genre (1450-1850) » de 2007 à 2010, autour de trois axes :

 

Choisir un corpus limité mais révélateur

 

Les livres anciens d’astronomie constituent un corpus limité mais révélateur d’une évolution épistémologique et intellectuelle. L’accès à ce patrimoine essentiel de l’histoire de l’humanité est nécessaire aux historiens des sciences, aux historiens de la pensée, aux savants et à tous ceux qui sont désireux de comprendre les théories astronomiques anciennes.

 

Mettre en évidence l’histoire du livre

 

Le corpus des livres d’astronomie est un précieux témoin de l’histoire du livre :

  • par l’évolution de sa forme matérielle, depuis les toutes premières productions imprimées que sont les incunables (1450-1500), jusqu’au milieu du XIXe siècle.
  • par la place relative des ouvrages en langue française, des ouvrages de vulgarisation, des livres d’usage dans un ensemble plus spécialisé.
  • par les conditions de leur diffusion. A ce titre, Uranie est centrée sur deux ensembles originaux : les incunables d’astronomie, qui correspondent à la première Renaissance de l’astronomie (1450-1500), et les manuels de pratique astronomique (XVIe-XIXe siècles).

Valoriser le patrimoine scientifique des bibliothèques d’Aquitaine

L’idée de la création d’Uranie est liée à un double constat :

  • La grande richesse des fonds scientifiques anciens des bibliothèques bordelaises, fonds méconnus et négligés par la recherche internationale, qui méritent que l’on assure leur promotion, leur diffusion, mais aussi leur protection, en numérisant un choix significatif d’ouvrages inédits, remarquables et/ou précieux.
  • L’existence de fonds scientifiques dispersés, dont l’inventaire général n’avait jamais été fait.
  • Outre son intérêt patrimonial, un tel inventaire permet aussi d’identifier l’existence d’éventuels foyers d’activité scientifique, de mieux comprendre le rôle des sociétés savantes ou des différents types de bibliothèques et de voir se dessiner une structure de l’histoire de la diffusion des savoirs en Aquitaine et du rôle des universitaires au XIXe siècle.

Uranie est progressivement enrichi par le nouveau programme de recherche « Formes du savoir de 1400 à 1750″ de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.

 

Partenaires

 

École nationale des chartes

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

Mairie de Bordeaux

Observatoire de Bordeaux

Observatoire de Paris

Université de Bordeaux

Université Bordeaux Montaigne

Université Paris-Sorbonne


Soutien financier

 

Conseil Régional d’Aquitaine


Entreprises prestataires

 

I2S, Pessac

Arkhênum, Bordeaux

Diversciné Productions, Bordeaux

Mach 33, Bordeaux